PORT-GENTIL/GABON : Le calvaire de l’eau potable

23 mars 20170
Partager

Les populations de Port-Gentil éprouvent de difficultés à s’approvisionner en eau potable. Cependant, le monde entier réfléchit sur le gâchis de l’eau là où il y en a. Dans les établissements scolaires de la commune à l’image de plusieurs quartiers de Port-Gentil, la difficulté d’accès à l’eau est durement vécue (Gabonews) :

Ce calvaire est vécu au quotidien dans les quartiers de la commune de Port-Gentil. Les élèves discutent un robinet .Il faut les voir courir pour avoir une goutte d’eau. « Récemment j’ai séparé des élèves qui étaient prêts à en venir aux mains à cause du robinet » témoigne Christopher au Lycée RAPONDA. Il ne serait un abus de relever que l’eau peut être au cœur de conflits. A l’immeuble les 25 logements de 3 niveaux à un jet de pierre de la mairie du 3ème arrondissement de Port-Gentil, c’est la croix et la bannière pour s’approvisionner en eau. La pression d’eau n’atteint pas les 2ème et 3ème paliers. « C’est un peu entre minuit et 5 heures du matin que nous avons la chance de transporter de l’eau’’ raconte, Françoise habitant dans le bâtiment.

Ceux qui ont assez des moyens ont tiré des conduites d’eau près de leurs habitations et, le commerce de l’eau est né aux grand-dames de la SEEG. Mensuellement, l’abonné débourse entre 5000 frs et 15000 frs. « Mon frère, on est obligé de payer chez le voisin » se plaint toute dépitée, Laurentine au quartier IZOUWA. La municipalité a des projets d’adduction d’eau dans plusieurs quartiers reculés, afin d’éviter ces inégalités. Mais, sur le terrain, rien ne change la condition de vie des populations exprimant le besoin. Le décor est loin de plaire aux habitants. Là où, les populations ont de l’eau gratuitement, c’est le gaspillage. « Depuis des années, la mairie a fermé le lavoir public qu’il y avait ici » relève, Fatou à Mini-Prix.

L’accès à l’eau potable est un long chemin dans les centres urbains. Le besoin de compteur d’eau est fréquent, explique un employé de la SEEG. La communauté internationale célèbre la journée de l’eau depuis le 22 mars 1993 dont l’objectif est d’attirer l’attention sur l’importance de l’eau et de promouvoir la gestion durable de cette ressource. ‘’Pourquoi gaspiller de l’eau ?’’, c’est la réflexion de cette année sur l’eau. « L’eau présente une gamme de service pour l’homme, elle peut réduire la pauvreté et sauver l’environnement » indique Henri Michel AUGUSTE, le président de l’ONG H2O Gabon.

Danny KOUELE TOLE

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?