MOABI/GABON : Quand les journées citoyenne, politique et ludique sont au rendez-vous dans le département de la Douigny.

5 décembre 20170
Partager

La commune de Moabi dans la province de la Nyanga a vibré ce week-end écoulé aux rythmes de la journée citoyenne, de la politique et par des activités ludiques. Les fils et filles du département de la Douigny ont rendu hommage à Josué Mbadinga-Mbadinga, membre du gouvernement gabonais et ont exprimé leur gratitude au Chef de l’Etat. Une marche de soutien aux actions du gouvernement été initiée à cet effet.


C’est samedi. La journée s’est levée et offre sa clémence aux habitants du département de la Douigny, c’est la province de la Nyanga. Les jeunes de Moabi s’activent. Ils retroussent les manches, le premier magistrat de la commune aussi. Les uns munis des machettes et d’autres des râteaux, brouettes pour combattre les grandes herbes et rentre la cité plus attrayante et plus aérée. Le site de la Gendarmerie a bénéficié de cette cure de jouvence. C’est la journée citoyenne qui bat son plein sous l’impulsion de Josué Mbadinga-Mbadinga, nommé ministre d’Etat en charge de l’Habitat, de l’Urbanisme. Ce dernier qui souhaite toujours voir Moabi plus propre où il fait bon vivre. C’est aussi le cas du maire de la commune de Moabi, Odile Moungonga qui ne cache pas sa satisfaction : «  Moabi a répondu à l’appel de la journée citoyenne initiée par le Chef de l’Etat. Jeunes et personnes âgées ont répondu présents à cette rencontre et nous souhaitons que ces actions pour le bien-être de tous soient pérennisées  ».

En marge de cette journée citoyenne motivée par le ministre d’Etat, les jeunes de Moabi ont adhéré fortement et se sont mobilisés comme un seul homme, il y avait cette marche de soutien. Une marche de soutien aux actions du gouvernement jugées importantes par la jeunesse,les hommes et les femmes du département de la Douigny qui dit refuser être des « marionnettes ».

Portant la parole des jeunes du département, Valentin Mounguengui a demandé aux uns et autres de ne pas se laisser distraire par les voix des sirènes qui ne chantent que la nuit. Judicael Maganga quant à lui dans sa motion de soutien, considère que la jeunesse est le fer de lance du Parti démocratique gabonais (PDG). Aussi considère-t-il que les jeunes sont début et à la fin des manifestations et que la jeunesse est sacrée. Cette jeunesse, poursuivra-il, refuse la manipulation, l’instrumentalisation de toute nature. Les femmes du PDG appellent au développement de leur département. Elles apprécient et saluent les actions de la première dame Sylvia Bongo Ondimba.

En sus de la journée citoyenne et la marche de soutien aux actions du gouvernement, les activités ludiques ont permis aux uns et autres de se divertir. C’est l’agréable qui se joint à l’utile. Une kermess organisée à cette occasion a vu la forte mobilisation des jeunes du département. Ces jeunes, hommes et femmes, n’ont cessé d’exprimer leur gratitude au Chef de l’Etat et au ministre Josué Mbadinga-Mbadinga, qui lui aussi, a salué l’action de la jeunesse de Moabi. Josué Mbadinga-Mbadinga, fils de Moabi a émis un souhait, celui de voir les jeunes gabonais s’affirmer pour construire ensemble un pays toujours en paix, prospère et cultive le dialogue et la tolérance.

MATSOMBI

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?