Port-Gentil : Un stockage de ciment à problème

30 octobre 20141
Partager

Le service de surveillance de la direction régionale de la douane à Port-Gentil vient de démanteler un réseau de vente de ciments acquis dans des conditions frauduleuses.

Gabonews : Ce sont les services de douane qui ont attiré les regards des médias portgentillais sur la détention irrégulière d’une cargaison de ciments. Au cours d’un contrôle de routine, David Ndong Ondo, chargé des opérations de surveillance et son équipe ont découvert que les sociétés Youri et Foberd Gabon détiennent une marchandise importée : 8000 tonnes de ciment en provenance de la Chine.

Dans un rapport établi le 24 octobre, les agents de la douane ont surpris le 16 octobre dernier, la société Foberd Gabon transportant du port commercial à l’un de ses dépôts de vente situé sur la route PG2, du ciment ordinaire. 72heures plus tard, les mêmes agents découvrent une cargaison de ciments de 8000 tonnes destinés pour les travaux de construction des logements sociaux dans la banlieue de Ntchengué. Depuis ces 15 derniers jours, il y a plus de 480000 sacs destinés à Foberd, soit 160000 sacs importés par 3 navires vus par la douane de Port-Gentil.

En réalité, la cargaison a été importée par EGCA SATRAM qui bénéficie exceptionnellement d’une exonération des droits de douane obtenue par le biais du projet des logements des 3 Dorade. Curieusement, 5000 tonnes et 3000 tonnes se retrouvés dans les dépôts de Foberd et Youri. Or, l’unique destinataire est EGCA SATRAM. Du ciment sorti de l’entrepôt dans par des procédés détournés, à ce qui semble. Puisque, les sociétés épinglées par la douane sont actuellement incapables de justifier cette importation avec preuves à l’appui. « Ce sont là des infractions réprimées par les dispositions 403 et 404 du Code de douane CEMAC » fait observer le délégué provincial de l’Intersyndical de la douane, David Ndong Ondo. C’est un dossier qui présente un peu des incongruités, peut-être, que l’administration douanière fera la lumière sur cette affaire du ciment en vente sans respecter les règles en vigueur.

Danny Kouélé Tolé

Dans la même rubrique

1 Commentaire(s)

Abdel Moussavou 27 novembre 2014, 02:56

Nous,pauvres consommateurs,nous avons toutes les peines du monde pour commencer voir finir nos.quatre murs. Tsouooo merci pour tout.Par contre,une question me vient toujours en tête, qui surveille la Douane gabonais, pour être plus précis, les douaniers ? Honte à celui qui ne fera pas mieux que son père est leur slogan. Lui là même qui a saisi les il paraît faussaires là, avez-vous vu ses maisons construites derrière.... Vers notre futur aéroport là ? Où a t-il eu les moyens de financer tout ça ? Certainement pas avec le salaire là surtout que la PIP n’est pas aussi vieux que lui-même

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?