Le Lycée Richard Nguema Bekale imperturbable

16 décembre 20140
Partager

Le lycée d’Etat d’Oyem semble ne pas traverser les mêmes problèmes que les établissements scolaires de Libreville, souvent perturbés par les grognes des enseignants.

Si le mouvement d’humeur qu’observent les syndicats des enseignants depuis quelques semaines crée des disfonctionnements dans le déroulement des cours à Libreville, ce n’est pas le cas au Lycée d’Etat Richard Nguéma Bekale. Situé à Oyem, première ville du woleu-Ntem, cet établissement apparaît imperturbable face à la grève des enseignants. Elèves et enseignants se rendent quotidiennement en classe depuis le début des cours : « on peut revendiquer en continuant de faire notre travail  » estime Maxime Nzé Mba, enseignant de cette école.

Puisque le fonctionnement du lycée d’Etat d’Oyem n’a pas été perturbé, le programme du premier trimestre prévu par le ministère de l’éducation national a été respecté. L’établissement s’achemine vers la fin du trimestre. La semaine prochaine, les jeunes auront droit à quelques jours de repos qui leurs permettront de se requinquer le cerveau.

Entamées depuis près de trois semaines, les négociations entre le gouvernement et les syndicats, dont celui des enseignants, en vue de répondre aux revendications des grévistes se poursuivent.

Georges-Maixent Ntoutoume

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?