Les contrôleurs budgétaires à l’école de la PBI /DPG

29 décembre 20150
Partager

La Direction Générale du Budget et des Finances Publiques (DGBFIP) a récemment organisé un séminaire de renforcement des capacités au profit des contrôleurs budgétaires. Cette rencontre qui s’est déroulée au Cap Santa Clara avait pour objectif de mieux élaborer le rapport général annuel d’activités des contrôleurs en vue de mieux aborder l’exercice budgétaire 2016 dans un contexte de « rareté de ressources budgétaires ».

Les contrôleurs budgétaires du Gabon se sont retrouvés sous la houlette du Pôle Contrôle Budgétaire et Gestion de la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques (DGBFIP) au Cap Santa Clara, dans le cadre d’un Séminaire de renforcement de capacité. L’importance du contrôleur budgétaire dans la chaine des dépenses publiques, l’examen de la Programmation Budgétaire et les Documents Prévisionnels de Gestion (DPG) ont donc été au centre des débats durant cette journée du 22 décembre. Une rencontre qui s’inscrit aussi dans le cycle de rencontre périodique avec le personnel.

Ouvrant les travaux de ce séminaire, la Directrice Adjointe de la DGBFIP, Edith Kombila a justifié le choix de ces thèmes en ce que le premier s’inspire du travail mené par la Cour des Comptes qui veut qu’au lieu de l’ancienne méthode où chaque contrôleur faisait un rapport annuel à envoyer au DGBFIP, désormais, le travail de tous les contrôleurs doit être mutualisé pour n’en faire qu’un qui sera remis au Directeur général du Budget. Pour le deuxième thème sur l’examen de la PBI et de la DPG, il répond à l’urgence, dans la mesure où à l’orée du nouvel exercice budgétaire, il est bon de se rencontrer et d’échanger sur la question. Ainsi, Consciente de la tâche qui leur est dévolue, « en cette période de rareté de ressources budgétaires, il faut que chaque contrôleur budgétaire joue son rôle pleinement de contrôleur de la dépense publique, pour que chaque franc dépensé soit au service du Gabonais ».

Les exposants, ont vite fait de présenter leurs communications qui étaient axés sur l’acquisition des modèles de rendus et des canevas du rapport d’activité du contrôleur budgétaire qui doit avoir une structure lisible et une exploitation rapide par les membres de la DGBFIP. Le souci d’uniformisation des documents à transmettre à la Direction qui exécute le Budget a donc inspiré ce séminaire qui, d’après un participant « s’inscrit dans le souci d’efficacité de la Dépense de l’Etat, afin que chaque franc dépensé par l’Etat, le soit au service du Gabon ».

Mikel Doussengui

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?