La DGBFIP sur les chantiers de réhabilitation des bâtiments administratifs

7 janvier 20160
Partager

La Direction Générale du Budget et des Finances Publiques (DGBFIP) a récemment initié à Libreville, une série de visite des chantiers qui s’inscrivent dans le cadre d’un vaste programme national de réhabilitation des bâtiments administratifs. Dans cette phase, plus de 5 milliards ont été mobilisés pour près de 70 marchés axés sur le social, l’éducation et la santé dont les livraisons sont prévues pour mars prochain.

Au lendemain de la remise officielle des marchés en novembre dernier aux PME gabonaises, la DGBFIP a tenu plus d’un mois après à faire le terrain des structures à réhabiliter. Ghislain Bingangoye, le Directeur général adjoint chargé du Pôle Marchés Publics a conduit l’opération. La première du genre consacrée à la capitale gabonaise a permis de visiter l’Ecole Nationale du Cadastre et des Sciences Géographiques (ENCSG), l’Ecole Nationale pour Enfants Déficients Auditifs (ENEDA) de Nzeng Ayong, l’Ecole publique de Nzeng Ayong Lac, le Centre d’Education Préscolaire d’Awendje, l’Ecole Publique de Glass et la visite des entreprises Grico et Maison du Meuble en charge de fournir respectivement les tableaux noirs (832) et les tables bancs (environs 2.000). Si pour la majorité des chantiers, il reste beaucoup à faire, une seule satisfaction sort du lot, la réhabilitation effective et réception de l’Ecole Publique de Nzeng Ayong Lac.

En effet, ce travail est à mettre à l’actif de l’entreprise Mve Ndong Construction qui a préfinancé à 100% ces travaux qualifiés de « qualité » par les responsables de la DGBFIP. Ghislain Bingangoye a d’ailleurs présenté le responsable de cette entreprise comme un « joker », avant d’ajouter que : « lorsque quelqu’un fait quelque chose de bien, il faut le dire et l’encourager. C’est un entrepreneur citoyen ». Il a par ailleurs rassuré M.Mve Ndong sur le fait que l’Etat remboursera le préfinancement dans les prochaines semaines conformément à sa nouvelle gestion des marchés publics : payer après le service fait. Toutefois, l’entreprise Mve Ndong Construction devrait bénéficier d’un rallonge afin de sécuriser l’établissement et d’assainir le canal le jouxtant et qui crée des inondations dans l’école pendant les fortes pluies. Ghislain Bingangoye, le Directeur général adjoint chargé du Pôle Marchés Publics a rappelé que les présents chantiers ont été initiés suite à la demande des sectoriels. L’ambition est de permettre à la jeunesse gabonaise d’apprendre et aux agents de l’Etat de travailler dans les meilleures conditions.

En réalité, ces visites des chantiers visaient à montrer au public le travail de la DGBFIP dans sa phase exécutoire. En fin de visite, Ghislain Bingangoye a indiqué qu’après cette étape de Libreville, il y aura des tournés à l’intérieur du pays. Par cette démarche, la DGBFIP a voulu donner aux PME gabonaises la possibilité de bénéficier de la commande publique. C’est là l’occasion déjà d’évaluer le projet de la charte des entreprises citoyennes envisagée par Jean Fidèle Otandault, le DGBFIP. Celles-ci se démarqueront par la qualité du service conformément aux cahiers de charge. Néanmoins, selon les résultats des études sur l’ensemble du territoire national, sur les chantiers, plusieurs travaux sont récurrents, ils concernent la plomberie, la peinture, la tuyauterie, sanitaire, charpente couverture, électricité et revêtements des sols.

Dorian Ondo

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?