La BGD vers un redressement

27 mai 20160
Partager

La Banque gabonaise de développement place une femme à son agence de Port-Gentil. Elle s’arrime à la vision du président de la République : la décennie de la femme. Port-Gentil (Gabonews)

L’agence Kevazingo, BGD/Port-Gentil a un nouveau chef c’est Murielle Okweno Ndemba qui arrive à un moment peu favorable pour les affaires. Mais, la Banque gabonaise de développement a lancé un plan de redressement.

Devant la baisse des coûts du pétrole, le nouveau chef provincial de la BGD, a mission d’améliorer la situation. « J’invite donc tout le personnel au travail, à une franche collaboration ; afin qu’ensemble nous menions à bien nos missions conformément à la stratégie de notre direction générale mais également dans le strict respect des règlements qui régissent notre profession », a appelé Murielle Okweno Ndemba, qui est une professionnelle du secteur bancaire, elle a déjà 16 ans et, succède à Soundas Soundas ayant servi durant 3 ans à la tête de l’agence du chef-lieu de l’Ogooué-Maritime.

La restauration des équilibres financiers et d’exploitation, la sérénité en son sein et la confiance de la clientèle afin que la production suive, ce sont là des défis. « Cependant, je voudrais me permettre un rappel qui peut paraitre superflu pour le cadre émérite que vous êtes ; le commerce de l’argent plus qu’un autre, est fondé sur des règles intangibles édictées dans des règlements supranationaux que nous avons l’obligation de respecter » a dit le représentant du DG de la BGD, Léon Ndembet. C’est en 1975 que l’agence Kevazingo a débuté ses activités à Port-Gentil.

Danny Kouélé Tolé

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?