Les ministres des Affaires Etrangères de la CEEAC en réunion extraordinaire pour la résolution de la crise centrafricaine

21 octobre 20171
Partager

Les travaux de la 8e réunion extraordinaire du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) consacrée à la République Centrafricaine se sont ouverts le 21 octobre courant à Libreville. Objectif, explorer de nouvelles voies de sortie de crise, dans le cadre de l’Initiative Africaine pour la RCA et sa feuille de Route pour la Paix et la Réconciliation, seul plateforme actuellement reconnue par les Nations Unies et l’Union Africaine pour la paix et la reconstruction de ce pays.


Plusieurs, plusieurs membres du gouvernement gabonais, ambassadeurs, représentants des Nations Unies, et d’autres partenaires bilatéraux et multilatéraux à la CEEAC ont pris part la cérémonie d’ouverture présidée par Noel Nelson Messone, ministre gabonais des Affaires Etrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration Régionale, chargé des Gabonais de l’Etranger, et président en exercice du Conseil des Ministres de la CEEAC. Dans son allocution circonstancielle, l’Ambassadeur Ahmad Allam-Mi, Secrétaire général de la CEEAC a indiqué que la présente réunion est organisée dans un contexte crucial où de nombreux défis interpellent la communauté sur plusieurs domaines : la résolution de la crise centrafricaine et la conduite de la réforme institutionnelle figurent au rang des priorités.

« S’agissant de la crise en République Centrafricaine, le moins que l’on puisse dire est que le processus de paix et de réconciliation en cours dans ce pays est plein d’espoir. Il comporte cependant un certain nombre d’écueils et de risques qui nécessitent encore toute l’attention et l’accompagnement de l’ensemble de la CEEAC. Quant à la réforme institutionnelle, le Secrétariat général exécute toutes les missions qui lui sont assignées sur ce dossier depuis la 16e Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernements, et renouvelle sa disponibilité à jouer pleinement son rôle dans la mise en œuvre de la Feuille, adoptée par les Ministres en charge de l’Intégration Régionales ici à Libreville en avril 2017.  », a-t-il précisé.

Par ailleurs, Noël Nelson Messone, le président en exercice du Conseil des Ministres de la CEEAC a rappelé dans son intervention que cette réunion se tient en ce jour, sur instruction du président gabonais Ali Bongo Ondimba, président en exercice de la CEEAC. Non sans signifier que « la situation politique, sécuritaire et humanitaire de la RCA relève d’un intérêt stratégique et donc fondamental pour ce pays frère, pour notre sous-région d’Afrique Centrale et pour notre continent l’Afrique ». Après de nombreux conclaves convoqués depuis le début de la crise centrafricaine, le président en exercice du Conseil des Ministres de la CEEAC espère que ces travaux produiront de nouvelles voies de sortie de crise. Car, « malgré une bonne transition en termes d’élections démocratiques, ainsi que la présence de la MINUSCA, aujourd’hui, la violence armée persiste et menace la paix, la stabilité et plus encore, l’intégrité de la République Centrafricaine ».

Les participants à cette réunion extraordinaire espère qu’une forme de solidarité sous régionale, au nom d’une paix commune triomphera, malgré la crise économique que traversent plusieurs pays de l’Afrique Centrale.

Dorian ONDO

Dans la même rubrique

1 Commentaire(s)

ROOTZ 22 octobre 2017, 23:22

Nous sommes heureux de constater cette initiative africaine à l’attention de notre pays la République Centrafricaine.
Nous sommes en attente des résolutions prises et surtout de leur concrète et efficace application au bénéfice du peuple centrafricain.
D’autre part nous souhaiterons que toute décision soit prise avec la participation de la société civile Centrafricaine.
Très cordialement
Guillaume Hetman-Roosalem

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?