CYCLISME/GABON : L’Assemblée générale de la FEGACY

21 mai 20170
Partager

La Fédération gabonaise de cyclisme(FEGACY) a organisé une Assemblé générale hier samedi 20 mai 2017 à Libreville. Il était question de la suspension ou de la révocation de Maurice Nazaire EBINGA, le désormais ex président de la FEGACY.


Entre suspension et révocation, l’Assemblée générale de la Fédération gabonaise de cyclisme(FEGACY) a choisi. Maurice Nazaire EBINGA a été révoqué à main levée, par la majorité des membres du bureau fédéral. Le ministère de tutelle, en présence de son Directeur général adjoint des Sports, Mathurin BIDANG Bi ALLOGHO, a pris acte de la décision.

Dans les rapports lus par le Secrétaire général de la FEGACY, Jean Bruno MOUTOUBOULOU évoquait déjà plusieurs raisons qui ont conduit à cette Assemblée générale .Parmi elles, il y a la mauvaise gestion des finances, problèmes de primes pour les cyclistes, surtout le refus des athlètes à participer à la Tropicale Amissa Bongo, qui pour eux, a été une honteuse situation infligée à la nation.

Pour Jean Bruno MOUTOUBOULOU, cette révocation est conforme aux textes qui régissent la fédération gabonaise du cyclisme. Ce qui n’est pas le cas de Moïse BIBALOU, 2è vice Président, qui lui, estime que cette méthode cavalière ne lui sied pas. « Je signerais le procès verbal avec des réserves. Pace que sur le fond et la forme, cette assemblée est nulle et de nul effet. Les formes ne sont pas requises, le fond ne tient pas débout. La décision prise en Assemblée générale n’est pas juste », ainsi dit il ,l’air mécontent.

Martial TSONGA MBICKA

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?