Convention de financement BDEAC pour le nouveau terminal pétrolier

10 January 20160
Partager

Libreville, le 10 janvier 2016 – Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, a accordé avant-hier vendredi sa haute attention à la signature de deux conventions de prêt entre la République gabonaise et la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC).

La première engage, à hauteur de 51,6 milliards de FCFA, le financement du nouveau port minéralier développé par la société ‘GSEZ Mineral Port SA’. Projet intégré de transport multimodal par barges puis par empileurs-récupérateurs, ce port doit s’imposer comme un acteur majeur du secteur primaire au Gabon. D’un coût total prévisionnel de 75,6 milliards, cette plateforme multimodale rail-mer destinée à faciliter l’export des industriels miniers permettra d’améliorer la compétitivité du pays en mutualisant l’usage dans un fonctionnement multi-utilisateurs.

La seconde convention porte sur le financement du projet routier PK5-PK12 sur deux fois deux voies, un axe majeur de transport du grand Libreville connecté à la première pénétrante nationale.

La cérémonie s’est déroulée en présence des ministres des Infrastructures et de l’Economie, d’Olam Intl Ltd et de la banque.

La BDEAC, dont 8,48 % du capital est détenu par le Gabon, est l’institution de financement du développement de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC). Ces conventions de crédit s’inscrivent dans ses missions de promotion du développement économique et social, notamment par le financement des investissements nationaux, multinationaux et des projets d’intégration économique.

DCP

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum registration required

You must be registered before participating in this forum. Please enter your personal identifier . If you have not yet registered, you must register.

Connectionregisterpassword forgotten?