Sécurité sociale: Le Retraité au centre des discussions du forum d’Angondjé

14 July 20170
Partager

La question du traitement du retraité gabonais est au cœur des réflexion, des trois ateliers initiés au stade de l’amitié Sino-gabonaise dans le cadre du Forum national de l’emploi organisé par le ministère du développement social et familial, de la prévoyance sociale et de la solidarité nationale sous l’égide de la Conférence Interafricaine de la prévoyance sociale.

Le Forum national sur la retraite s’est ouvert avec comme thème central : « Comment améliorer le statut et la vie du retraité gabonais ? ». Les réflexions qui seront faites devront, selon Désiré Lasségué, Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, « répondre à trois questions essentielles sur les cadre juridiques, organisationnels et institutionnels pour les régimes de retraite au Gabon ; quelles prestations sociales adaptées pour le retraité et lui assurer une retraite convenable et pleine d’espérance; et quels modes de financement de régimes de retraites viables et pérennes ? »

En effet, comme il l’a si bien rappelé, « l’objectif recteur de ce Forum est de proposer des axes de solutions permettant aux régimes de Protection Sociale Gabonais d’assurer au retraité un niveau de prestation compatible avec la dignité humaine et au Pacte Social édicté par le Président de la République, Chef de l’Etat dans son projet de société « l’Avenir en confiance », complété par la politique de « l’Egalité des chances » en cours».

Dans son intervention, le Ministre d’Etat, Ministre du Développement Social et Familial, de la Prévoyance Sociale et de la Solidarité Nationale a rappelé que la thématique traitée au cours de ce Forum « est l’une des applications, au Gabon de la Loi n°28/2016 portant Code de protection sociale en République Gabonaise, promulgué le 06 février dernier ». Il a ajouté par ailleurs que ce « nouveau Code en vigueur consacrera un système de protection sociale visant à garantir une meilleure couverture des différents risques économiques et sociaux prévus par la convention 102 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et le traité de la conférence international de la Prévoyance Sociale (CIPRES) à travers un dispositif législatif réglementaire et conventionnel, ainsi qu’à travers des mécanismes et des moyens dont les modalités de mise en œuvre sont définies dans cette loi et les autres textes en vigueur ».

Le Forum d’Angondjé se tient dans un contexte économique particulier caractérisé par la mise en place d’un Programme d’Ajustement Structurel (PAS) que met en œuvre le gouvernement gabonais. Le Professeur Gabriel ZOMO YEBE qui a animé une conférence inaugurale à l’ouverture de la cérémonie a montré que la protection sociale dans son ensemble est un facteur de développement, un facteur même de croissance économique. Il a soutenu que « Le retraité c’est d’abord un agent économique, un agent qui peut consommer, un agent qui peut redynamiser la demande, un agent donc qui est encore vivant et il faudrait qu’il y ait une certaine continuité entre la vie professionnelle et la vie du retraité. C’est pourquoi dans beaucoup de pays les pensions sont légèrement inférieures aux salaires que ces gens là avaient pendant leur vie professionnelle »

Le Forum National sur la Retraite dont le Premier Ministre, Chef du gouvernement, a lancé les travaux devra prendre fin le vendredi 14 avec la lecture d’un rapport de synthèse et des recommandations.

PC

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Who are you?
Your post