PORT-GENTIL : L’AHE se dévoile au public

11 mai 20171
Partager

Le bureau directeur de l’ONG « Agir pour le handicap à l’école » ambitionne d’apporter un réconfort aux familles d’enfants vivant avec une difficulté intellectuelle ou physique, l’accès à l’école reste une lutte pour les parents de ces adolescents (Gabonews) :

La présidence d’AHE a eu l’ingénieuse idée de lier l’ONG à l’école Michel Emmanuel. C’est au sein de cette école que tout a commencé dès l’ouverture en 2014, l’ambitieux projet donne aujourd’hui une classe spécialisée avec Rodrigue Mabicka comme psychopédagogue. Cette salle accueille environ 15 enfants avec pour mission de recevoir de façon différenciée des élèves en situation d’inadaption (handicap) physique, motrice et cognitive. Le suivi partiel ou total de ces derniers est une priorité pour l’ONG. La souffrance, l’impasse dans lequel sont plongés les parents, le désir d’être écoutés pour dire leur cri de désespoir, une ambition sur laquelle marche Agir pour le handicap à l’école. « Avec moi et tous ensemble » telle est la devise de l’ONG Agir pour le handicap à l’école’’ qui a été présentée récemment aux portgentillais au service provincial de la famille. L’objectif de l’AHE est de scolariser en milieu ordinaire des enfants ou adolescents vivant avec un handicap intellectuel ou physique ou même présentant des difficultés d’apprentissage scolaires. ‘’Nous aidons ces enfants à améliorer ou créer les conditions d’accès ou de circulation à l’établissement scolaire : rampes, d’accès, de passages adaptés’’ a clarifié la présente de l’ONG, Annie Adanhodou. La marginalisation des individus est condamnée par les conventions internationales des droits de l’enfant, l’article 23 de la CIDE stipule que ‘’Les enfants mentalement ou physiquement handicapés doivent mener une vie pleine et décente, dans des conditions qui garantissent leur dignité, favorisent leur autonomie et facilitent leur participation active à la vie de la collectivité’’. L’AHE tient à œuvrer pour faire savoir, reconnaitre et appliquer le droit à la scolariser des enfants ou adolescents vivant avec un handicap ou présentant des difficultés d’apprentissage scolaires, faire évoluer les mentalités en vue de faire disparaitre la discrimination à l’école envers les enfants, entre autres. Annie Adanhodou, la fondatrice de cette ONG, envisage d’entreprendre toutes les démarches en vue de faciliter la scolarisation en milieu ordinaire des enfants ou adolescents vivant avec un mal. « La rencontre avec Xavier, le 1er enfant avec autisme que nous avons accueilli a été bouleversante et décisive. Xavier est parti de Port-Gentil » raconte la fondatrice d’AHE, Annie Adanhodou, mais il est dans nos pensées, confie-t-elle. Aujourd’hui, l’ONG « Agir pour le handicap à l’école » est née pour mener avec ceux qui veulent accompagner les parents, les enfants, l’école Michel Emmanuel, des actions diverses, des actions pérennes, des petites et des grandes actions en vue de la scolarisation en milieu ordinaire des enfants et des adolescents en situation compliquée.

Danny KOUELE TOLE

Dans la même rubrique

1 Commentaire(s)

Claude 14 mai 2017, 04:40

Très belle initiative ; il est si dur d’être une personne à mobilité réduite dans un pays ou même pour les personnes sans handicap, les installations, possibilités, équipements, et institutions ne sont déjà pas adaptées, quand elles ne sont pas inexistantes.

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?