PORT-GENTIL/GABON : Perenco récompense 57 salariés

22 avril 20170
Partager

La vie professionnelle est souvent jalonnée de difficultés et de satisfaction, plus de cinquante travailleurs de la société Perenco Gabon, ont été gratifiés de récompense de présence continue au sein de cette entreprise sous le regard du ministre du travail (Gabonews) :

Le gazier Perenco Gabon compte environ 671 salariés de nationalités diverses. Nombreux sont en services sur la base de Port-Gentil, mais surtout en mer et sur terre. Le pétrole est une grande aventure, beaucoup y participent, Perenco produit plus de 65 mille baril par jour et 750 mille m3 de gaz au quotidien. La société est en activité au Gabon depuis un quart de siècle ; le 22 juin dernier, le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba inaugurait le nouveau siège de Perenco à l’entrée de la zone industrielle de Port-Gentil. Elle alimente en gaz 4 centrales : Libreville et la capitale économique avec un pipeline plus de 500 km. C’est le pionnier en production de gaz au pays. « J’en profite pour saluer tous mes collaborateurs » a dit le DG, Denis Claire Renaud. Ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes durant toutes ces années de présence.

Le travail était à l’honneur le 21 avril 2017 à Port-Gentil par la cérémonie de décoration des 57 employés sous l’œil vigilant du ministre du travail, Eloi Nzondo. L’ancienneté des bénéficiaires varie entre 10 ans et 30 ans : 51 travailleurs pour 10 ans ‘’médaille de bronze’’ ; 4 agent ont reçu des médailles d’argent et 2 ont été gratifiés de l’or. Nombreux ont connu toutes les crises. « Nous les saluons pour leurs carrières exemplaires », s’est félicité Denis Claire Renaud. Il a, par ailleurs, encouragé les jeunes pleins d’avenir à persévérer. Le ministre du travail s’est dit honoré de participer à cette cérémonie dédiée aux salariés de Perenco Gabon. Il était question de célébrer le travail des hommes et des femmes qui se débrouillent chaque jour pour s’acquitter leurs occupations. « Je profite de cette occasion pour vous adresser mes vives félicitations » s’est exprimé le ministre du travail, Eloi Nzondo. Mais au-delà de leur obligation, ces hommes et femmes contribuent, parfois, au péril de leur vie au développement de leur société et partant à la construction du pays.

Danny KOUELE TOLE

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?