Panthères du Gabon : José CAMACHO, « l’homme de la situation » ?

29 novembre 20161
Partager

La nouvelle a été rendue publique par l’arrivée le 27 novembre dernier du technicien d’origine espagnole à Libreville. Déniché par le président de la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT), José Antonio CAMACHO est la ’’perle rare’’ que Pierre Alain Mounguengui a promis aux gabonais quelque temps après le limogeage du très controversé ex-sélectionneur des panthères du Gabon, Jorge COSTA. Il aura la lourde charge de mener le Gabon le plus loin possible durant la Coupe d’Afrique des Nations Total 2017 que le pays organise et ce, à moins de 46 jours de la compétition et de qualifier le pays pour le prochain mondial Russie 2018.

José Antonio Camacho a été choisi par les instances dirigeantes du football gabonais comme « le sauveur » d’une sélection qui connait l’un de ses pires moments, avec une position catastrophique dans le classement FIFA, notamment sa 111ème place sur 205 équipes. Placé entre la Nouvelle Zélande et la Lituanie, le Gabon a le pire classement des sélections qualifiées à la CAN 2017 qu’il organise du 14 Janvier au 6 Février prochain.

Le pays qui a connu une période qualifiée de désastreuse par certains observateurs du football national qui concorde avec la nomination de Jorge Costa de Juillet 2014 à Novembre 2016, est passé de la 65ème place en 2014 pour occuper le rang qui est le sien aujourd’hui. Une dégringolade record pour ce pays dont le capitaine est le meilleur joueur africain 2015 et le meilleur buteur cette saison du championnat allemand, Pierre Emerick Aubameyang (13 buts en 15 matchs) et qui compte en son sein des pointures telles que Mario Lémina (Juventus Turin) et Didier Ndong Ibrahim (Sunderland). La nomination de l’espagnol au poste de sélectionneur sonne comme un air d’espoir pour les supporters du football national qui a enchainé les mauvais résultats depuis quelques années.

Ce qui est sûr c’est que malgré un palmarès quasi vierge en tant qu’entraineur à l’Espanyol Barcelone, au FC Séville, au Benfica Lisbonne, au Réal Madrid et à Osasuna et en qualité de sélectionneur de l’Espagne, de la Chine et de la Thaïlande, le Gabon représente un tremplin et un bon moyen pour lui de se faire un nom sur le continent africain. Présenté comme « l’homme de la situation », il semblerait qu’il n’ait pas de répit ni de temps d’observation car son premier test match se fera un certain 14 janvier, en ouverture de la CAN Total 2017 face à la Guinée Bissau. Camacho serait-il à la hauteur de la tâche qui l’attend ? Pourra-t-il faire mieux qu’Alain Giresse 42ème en 2012 et Jean Thissen 46ème en 1996 qui sont les meilleurs classements du pays ? L’avenir nous le dira...


Mikel Doussengui

Dans la même rubrique

1 Commentaire(s)

serges dry 3 décembre 2016, 00:27

bjr cher sportifs le fait d aller prendre un espagnol comme sectionneur de l équipe nationale n a rien a voir avec les défaites et le manque de serinité au sport gabonais legabon n est as un pays sportif y a encore des infrastructure ect...

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?