Le club Agondjo magnifie son idole

25 janvier 20160
Partager

Suite au décès de l’avocat Pierre Louis Agondjo Okawé, des amis ayant connu ses autres facettes ont décidé de créer en 2005 le club qui porte son nom pour perpétuer l’œuvre de l’ancien du président du PGP. Pour la rentrée 2016, les membres dudit club ont présenté le spécimen du calendrier de l’année en cours, à la bibliothèque American Corner, l’espace culturel américain de Port-Gentil (Gabonews).

Les membres du club Agondjo Okawé refusent de voir mourir l’œuvre du leader du Parti gabonais du progrès (PGP), c’est pourquoi ils poursuivent les activités de « l’année de Pierre Louis Agondjo Okawé ». Une année a commencé en aout 2015, elle connaîtra sa dernière phase en aout 2016.

Les 10 ans du décès de Me Agondjo Okawé ont débuté par l’animation des conférences-débats axées sur le diabète, une maladie qui a fragilisé l’idole du club éponyme. Durant l’année 2015, les adhérents et sympathisants du club ont multiplié les activités à Port-Gentil ainsi que dans d’autres coins du Gabon.

Le calendrier présenté au public ayant effectué le déplacement de l’espace culturel américain met en avant un autre passionné de culture et épris de liberté : Pierre Claver Akendéngué. Celui-là même qui a été choisi le 30 juin 2015 comme l’une des 16 icônes de la culture mondiale à la 69ème session des Nations unies dont le prochain album a pour titre phare « Libérée la liberté ». La marque du leader, de l’élite c’est de montrer le chemin en même temps que sa capacité à être suivi ; et pour suivre il faut avoir compris, se remémore Dominique Bambala, secrétaire général du club Agondjo Okawé en souvenir Me Agondjo Okawé.

Danny Kouélé Tolé

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?