GTFLEPS/GABON : Les femmes leaders et la journée mondiale de la liberté de la presse.

9 mai 20170
Partager

Le Groupe de Travail des Femmes Leaders pour la Paix et la Sécurité du Gabon (GTFLEPS-GABON a profité de la Journée mondiale de la Liberté de la presse pour fêter avec les femmes des médias. Une occasion pour Ellou Caléopie, coordinatrice générale adjointe du Groupe, d’interpeller les femmes sur le rôle qu’elles doivent jouer dans la société. ‘’Les femmes ont besoin des émissions qui les emmènent à s’intéresser à l’information au lieu du divertissement sur Novelas’’. La Chambre de commerce de Libreville a servi de cadre pour cette rencontre, ce 03 avril.

La célébration de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse au Gabon, a été une opportunité pour le Groupe de Travail des Femmes Leaders pour la Paix et la Sécurité du Gabon (GTFLEPS-GABON) de sensibiliser les femmes. Les femmes des médias étaient au cœur des échanges initiés par le GTFLEPS-GABON. Ellou Caléopie, coordinatrice générale adjointe reconnait que les médias jouent un grand rôle en ce qui concerne la vulgarisation, la sensibilisation des populations sur les faits de sociétés, le vivre ensemble et les valeurs sociales.

« Ce n’est plus seulement l’affaire des hommes. Les femmes devront désormais s’employer à se mettre au travail et montrer de quoi elles sont capables » a-t-elle poursuivit, comme pour montrer combien les femmes sont utiles à la société. Elle est consciente de ce que peuvent jouer les médias. « Nous savons aussi que les médias peuvent, soit causer la guerre, soit promouvoir la paix. De ce fait, nous allons donner quelques rudiments aux femmes pour savoir comment créer des stratégies qui pourront leur permettre la mise en place des émissions qui font la promotion des vertus, au lieu de passer du temps à suivre les Novelas », déplore t- elle.

Il était aussi question pour le GTFLEPS-GABON de parler de la résolution 1325.Laquelle résolution adoptée par le Système des Nations Unies et qui a pour objectif :’’l’implication effective des femmes au processus du développement du pays, faisant allusion aux femmes des médias. La femme porte en elle, les germes de la Paix, estime Ellou Caléopie. Elle doit trouver des voies et moyens qui pourront permettre de continuer à éradiquer les conflits et promouvoir la paix sociale. C’est convaincu de la puissance des médias que la coordonatrice générale adjointe appelle les femmes à plus d’engagement.

Les Femmes des médias de proximité ont été mises à l’honneur par le Groupe de Travail des Femmes Leaders pour la Paix et la Sécurité du Gabon (GTFLEPS-GABON) dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse. Etudiantes, lycéennes et collégiennes espèrent profiter de ces enseignements qui feront d’elles, les femmes leaders de demain.

Martial TSONGA MBICKA

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?