Edan : la désillusion du week-end

23 juillet 20140
Partager

Ayant été mise en place pour faciliter les conditions d’alimentation et de paiement de l’électricité auprès des populations, la technologie Edan connaît quelques soucis depuis le wee-end écoulé. Les utilisateurs du compteur de type Edan ont connu, pendant trois jours minimum, la difficulté de s’approvisionner en unités. La raison évoquée par dame SEEG est le fait d’ « un incident électrique sur son réseau informatique ».

En effet, depuis le week-end jusqu’à lundi derniers, la plupart des points de ventes d’unités Edan agrées par la SEEG et installés à proximité de certains artères, n’ont pu approvisionner leurs usagers en kilowats (unités), à l’exemple des quartiers Ndeng Ayong et Bambouchine. Ce qui laisse comprendre que pendant ce temps, les foyers n’ayant plus d’unités ont sombré dans l’obscurité, à coté de leur voisin resté alimenté au compteur classique.

Dans un communiqué diffusé par quelques médias de la place, à l’instar de L’Union, la SEEG demande à ce que les clients désirant achetés leurs crédits Edan, se rendent dans les différentes « agences commerciales SEEG ; via le service Mobiledan ; via son réseau d’agences agréées ». Les travaux pour réparer la panne sont en cours et les équipes de la SEEG s’activent présentement pour revenir à une « situation normale » a affirmé le communiqué.

Tout en espérant que ce problème, à la fois électrique et informatique, se règle au plus vite, les nombreux dysfonctionnements auxquels cette société fait montre attisant le mécontentement des populations, pose le problème de sa notoriété au Gabon. Depuis longtemps, les gabonais s’interrogent sur le manque de concurrence dans ce secteur. Quel est donc ce contrat entre l’Etat gabonais et la puissante firme Veolia ?

Alfred Angoué

GN/14

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?