Des policiers pour Port-Gentil

24 juillet 20140
Partager

Le gouverneur de l’Ogooué-Maritime, Martin Boguikouma brise le silence sur la présence massive des policiers postés à travers les principales artères de Port-Gentil, rapporte notre correspondant dans la capitale économique.

La presse avait fait des choux gras sur la présence permanente des éléments de la police nationale visible dans les principaux carrefours de la commune de Port-Gentil, à l’ouest du Gabon depuis maintenant une semaine.
Ce déploiement des policiers dans la 2ème ville du pays est diversement interprété par la population. Ces divers commentaires quelquefois insensés ont conduit le gouverneur de l’Ogooué-Maritime à réduire le silence en animant une conférence de presse à son cabinet de travail, ce jeudi en début d’après-midi. Cette présence assez remarquable s’expliquerait par la montée d’insécurité avec des cas d’assassinats commis à Port-Gentil, des viols et vols enregistrés. « Il ne s’agit pas seulement de notre province », a précisé M.Boguikouma.

Plus d’une centaine de policiers débarqués dans cette ville taxée de frondeuse au moindre mouvement politique ou social pour organiser la circulation, contrôler les automobilistes, mais également les piétons. Une présence qui peut dissuader les délinquants de tous genres. La ville est quasi quadrillée. C’est une opération qui vient aider les populations désabusées et inquiètes. Chaque jour, les portgentillais vivent la peur dans le ventre. Les plus hautes autorités tentent de juguler le grand banditisme en multipliant les patrouilles sur l’ensemble du pays. « Il n’y a pas un problème particulier » a rassuré le gouverneur. Cette action est une réponse aux nombreux cris des populations face à la recrudescence de l’insécurité. Martin Boguikouma a profité à inviter les populations à une coopération avec les policiers et les autorités pour dénoncer les malfrats qui se cacher afin de maintenir un climat de paix. « Ces éléments de la police sont venus nous apporter leur aide » a ajouté le patron de l’Ogooué-Maritime. Des équipes de policiers vont se relayer par mois.

Réagissant à la rumeur devenue populaire dans la ville au sujet d’un proche séjour de certains leaders des partis de l’opposition gabonaise, qui serait lié à l’arrivée massive des policiers à Port-Gentil, le gouverneur a confirmé que ce déploiement n’avait rien avoir avec ces personnalités, car le Gabon est un pays démocratique où chacun est libre de circuler sans bafouer les lois en vigueur en République Gabonaise.

DKT

GN/14

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?