VIE POLITIQUE : ‘’Le PDS commémore ses 10 ans’’

3 juin 20170
Partager

La mairie du 3ème arrondissement de Port-Gentil a accueilli une partie des festivités marquant le 10ème anniversaire du Parti pour le développement et la solidarité sociale. L’événement donne lieu à plusieurs manifestations (Gabonews) :

« Le PDS, une histoire, des œuvres sociales et des perspectives pour un Gabon solidaire », c’est la trame des échanges des bâtisseurs rassemblés dans la capitale économique pour souffler leur 10ème bougie. Les manifestations qui ont débuté le 1er juin à Port-Gentil par un tournoi de football au stade Pierre Claver Divungui et une messe d’actions de grâce en la cathédrale Saint Louis de la localité, sont prévues s’achever le 05 juin prochain avec la conférence de presse du président du PDS en sa double qualité de président du Conseil national de la démocratie. Fondé le 23 mai 2007 des centres du Parti gabonais du progrès en passant par l’Alliance nationale des bâtisseurs, le PDS dont le leader est Séraphin Ndaot Rembogo, tente de retracer son histoire dans l’échiquier politique national. Les différents panelistes ont expliqué le rapprochement d’avec le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba soit la majorité au pouvoir. Ils ont étayé les raisons de la participation du PDS au dialogue politique initié par le locataire du palais de la Rénovation. « Le PDS a répondu à un appel et non à un ordre pour le dialogue politique » a clarifié le Secrétaire général, Louis Martin Ingongui.
Moment de partage d’informations autour du dialogue, la hiérarchie du parti a su mobiliser les militants pour comprendre l’intérêt global de discuter avec Ali Bongo Ondimba après la crise postélectorale. Les réformes voulues par la classe politique dans son ensemble des élections des parlementaires à au mandat du président de la République, les différents orateurs ont pu argumenter les choix du directoire du PDS. Landry Moussambi et le Secrétaire Exécutif, Michel Nzabounga sont revus sur l’historique des alliances et des partenariats politiques du Parti pour le développement et la solidarité sociale, selon les intervenants leur formation a souvent noué des alliances depuis même le PGP. Des exemples tels que la cogestion de la mairie de Port-Gentil, la présence au bureau de la commune d’Akanda et bien d’autres situations, ont-ils soutenu, ont donné à leur parti la possibilité de gérer et d’avoir d’autres ententes pour le bien-être des populations.

Mais, bien avant, les bâtisseuses, Isabelle Ekang Minko « trésorière communale », Lydie Clarisse Obame, membre du bureau national et la Secrétaire Exécutive, Michelle Delo, ont brossé un bilan des actions sociales du « parti orange » à travers l’étendue du territoire nationale durant les 10 ans d’existence. La coalition avec d’autres partis politiques, le PDS prend de l’essor, à considérer l’évolution de cette formation qui se réclame de l’opposition. Le parti est à la tête du Conseil national de la démocratie par la bénédiction du jeu des alliances. Le parti de Me Ndaot Rembogo promet d’occuper véritablement le terrain dans l’ambition se voir représenter partout ailleurs. « Nous ne resterons pas toujours définitivement dans l’opposition » a rappelé Louis Martin Ingongui, qui reprenait son leader présent à ces assises festives.

Danny KOUELE TOLE

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?