LIBERTÉ DE CIRCULER/Jean Ping sous le coup d’une nouvelle interdiction de sortie du Gabon

12 janvier 20180
Partager

Convoqué au cabinet du Premier Juge d’instruction du tribunal de Libreville la semaine prochaine, Jean Ping est frappé d’une défense provisoire de voyager, pour des raisons d’une enquête sur Pascal Oyougou.

A travers un courrier daté du 12 janvier en cours, le Premier Juge d’instruction du Tribunal de Libreville a demandé au Directeur de la PAF (Police de l’air et des Frontières), d’empêcher toute sortie du territoire national à celui que de nombreux Gabonais considèrent comme "le véritable Président de la République, élu le 27 août 2016". La lettre précise qu’il s’agit d’une mesure provisoire prise pour permettre à la justice d’entendre Jean Ping dans l’affaire opposant le Ministère public à Pascal Oyougou, membre du Rassemblement Héritage et Modernité (RHM).

Une seconde note du Premier Juge d’instruction est directement adressée à Jean Ping. Il s’agit d’une convocation à son bureau où l’ancien Président de la Commission de l’Union africaine devra être interrogé : « pour la manifestation de la vérité conformément à l’article 77 du Code de procédure pénale, nous vous invitons à vous présenter le mercredi 17 janvier 2018 à 15h00, et profitons de cette occasion pour vous demander de rester à la disposition de la justice pour l’évolution de l’instruction en cours », stipule le courrier.

Incarcéré à la prison centrale de Libreville depuis le 12 septembre 2017, Pascal Oyougou est le Secrétaire général adjoint du RHM. Il avait été arrêté pour « délit d’attroupement non armé ayant troublé la tranquillité publique, complot contre l’autorité de l’État, instigation aux actes ou manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique et à provoquer des troubles ou manifestations contre l’autorité de l’État ».

Cette nouvelle convocation et l’interdiction de sortie interviennent juste après que Jean Ping ait reçu en début de semaine des personnalités politiques dont Guy Nzouba Ndama du parti Les Démocrates et une délégation de diplomates de la représentation de l’Union européenne à Libreville.

GMN

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?