EPI/GABON : Des cellules pour la conquête des locales, sénatoriales et des législatives à venir.

21 mai 20170
Partager

L’Energie du Peuple Indépendant(EPI), parti politique gabonais, a procédé à l’installation de sa première cellule au quartier Okala, dans le premier arrondissement de Libreville, ce samedi 20 mai 2017. Sensibiliser pour conquérir ,faire adhérer un grand nombre d’électeurs, conscientiser pour être de bons gouvernants et se préparer pour les joutes locales, sénatoriales et législatives étaient au centre de cette rencontre politique avec les jeunes de ce quartier de la capitale gabonaise.

Si la jeunesse est sacrée, elle veut se consacrer à la politique pour apporter sa pierre à l’édifice Gabon. C’est sans doute dans cette optique que les jeunes du quartier Okala ont choisi l’Energie du Peuple Indépendant(EPI), un des partis politiques de l’opposition gabonaise. Ces jeunes ont décidé de créer leur cellule. Laquelle cellule a été installée par le Président communal, Ange OBAME qui lui, n’a pas manqué de féliciter et surtout, de prodiguer les conseils. « Vous faites désormais partie de notre formation politique EPI et vous avez la charge de parler au nom de ce parti. C’est un envoi en mission. Il faut faire preuve de discipline,de respect pour les uns et les autres et réunir le maximum d’adhérents.Car nous allons aller à la conquête pour élections municipales, sénatoriales et législatives à venir ».

Hans NGOYE, le président de la cellule EPI/Okala, s’est réjoui de cette installation.Il a d’ailleurs promis mener à bien les missions qui sont les siennes et surtout, travailler en bonne intelligence avec les membres de son bureau. Les membres de son bureau, tout comme leur président, ont manifesté leur ferme collaboration et promettent faire adhérer un maximum de jeunes pour les prochaines joutes électorales.

Présent à cette première installation, le Président de l’Energie du Peuple Indépendant (EPI) Fulbert MAYOMBO MBENDJANGOYE a fait savoir aux jeunes que : « Ce sont les marigots qui font les grands fleuves ». Comme pour montrer la force de la jeunesse. Le président leur a remis les statuts et règlement du parti. Aussi, leur a-t-il appelé à la mobilisation des autres jeunes et surtout à l’unité, comme les grains de maïs sur leur épi central. Uni,on est plus fort.Toute chose, qui selon lui, participe à vaincre un certain nombre de difficultés.

Martial TSONGA MBICKA

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?