Une psychose a heurté le calme du LJAA

14 février 20150
Partager

Une ambiance inhabituelle a perturbé le déroulement des activités pédagogiques du plus important lycée de la commune de Port-Gentil. Des élèves du lycée Joseph Ambouroué Avaro tombaient comme des personnes atteintes d’une sorte de crise de folie passagère, a constaté notre correspondant

Port-Gentil (Gabonews) : Les élèves du lycée Joseph Ambouroué Avaro avaient reçu des consignes de leur proviseur dès les premières heures de la matinée des cours, qui a demandé aux apprenants de rester dans les salles de classes en milieu de matinée. Un ordre qu’ils ne parviennent toujours pas à expliquer.

Puis autour de 11h, ceux qui ont regagné la cour du lycée se sont subitement retrouvés en crise ; certains élèves rentraient en transe confondus à des aliénés. Les plus courageux sont allés vers le proviseur, Nicaise Nkoma, qui a vite alerté les autorités politico-administratives et académiques sans occulter la descente des éléments des forces de l’ordre.

Quelques parents d’élèves saisis par leurs rejetons sont rapidement arrivés au lycée pour vérifier les faits et, rencontrer l’administration, mais en vain puisque le chef de l’établissement est resté cloitré dans son bureau sans aucune explication. Les journalistes sur place ont tenté d’approcher sans succès le proviseur. L’attitude de Nicaise Nkoma n’a plu à personne. Brusquement les cours ont été interrompus, donc une ambiance qui a terriblement troublé le climat de paix de l’établissement.

Danny Kouélé Tolé

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?