Le domicile de Jean Ping vandalisé par des « sympathisants de Charly »

12 janvier 20154
Partager

C’est aux environs de 8 heures du matin que le domicile de Jean Ping à Libreville a connu la visite des inconnus venus prendre part à un prétendu meeting qui n’a pas eu lieu. Selon, d’autres versions concordantes, ces jeunes étaient venus réclamer la libération des manifestants incarcérés suite aux émeutes de Rio du 20 décembre 2014.

Ce sont près de 200 jeunes dont l’âge varierait entre 14 ans et 21 ans qui ont pris d’assaut le domicile de l’opposant Jean Ping. Arborant des banderoles portant des messages peu courtois à l’endroit de la cible à l’image de celui qui portait « Ping dégage », ces jeunes seraient venus réclamer la libération de leurs frères toujours en prison après la marche dite interdite de Rio du 20 décembre dernier.

Ils ont exprimé leur colère par les jets de projectiles sur le domicile de Ping avant de mettre le feu devant le portail. « Cet événement inattendu est à mettre au compte de la manipulation et de l’instrumentalisation politique de la jeunesse gabonaise », à en croire le témoignage des personnes présentes au début de la manifestation. En effet, selon un membre actif de l’ONG Les jeunes Affranchis du Gabon (JAG), « nous sommes déçus de savoir que des jeunes ont été impliqués dans cette affaire. On nous a fait savoir que ces jeunes ont eu la promesse de 5000 FCFA en échange de cette opération ».

JPEG

Après avoir mis la main sur 14 jeunes de ces manifestants, certains ont avoué avoir été contactés par « un certain Charly, qui lui-même aurait été sous les ordres d’un monsieur Opiangah ». Une manifestation qui a perturbé les études de l’établissement privée à proximité. Un acte de plus qui ne saurait ramener la sérénité dans la sphère politique nationale...

Dorian Ondo

Dans la même rubrique

4 Commentaire(s)

Michel Mabala 14 janvier 2015, 01:51

Merci gabonews pour votre objectivité dans le traitement de l’information. J’ai parcouru tous les sites et tous les journaux gabonais au sujet de l’agression du domicile de mr Ping. Je suis déçu par le traitement partisan que Jonas OSSOMBET fait de cet incident. Il parle "...de transgression des droits humains par celui qui passe pour le leader actuel de l’opposition...." ; parlant des jeunes désœuvrés que je qualifie de brigand il dit : ".... ces derniers étaient venus s’enquérir de la situation de leurs camarades arrêtés lors des manifestations du 20 décembre 2014 à Rio....".
La question que je me pose est de savoir si Jonas OSSOMBEY est journaliste ou militant dans un parti de la majorité républicaine. Ces jeunes n’ont aucune relation avec les gabonais arrêtés lors desdites manifestations. Était- il sur les lieux pour écrire ce mensonge ? Même s’il a de la haine pour Ping, il faut rétablir les faits. Des brigands viennent chez quelqu’un faut les recevoir ? Es Ping qui a emprisonné des gabonais ? Si ce mobile était vrai, il faillait qu’ils aillent voir le procureur de la république ou le directeur de la prison centrale. Mr Ping a bien fait de faire neutraliser certains brigands, qui sont présentés comme des pièces à conviction. Et si tous s’étaient échappés, on aurait dit que Ping fait dans la paranoïa ! OSSOMBEY parle de "...quelques graffitis sur les murs, des cailloux et casiers vides lancés dans la cours, ainsi qu’un petit feu devant le ^portail...". Qu’on envoie ces mêmes brigands tôt le matin chez toit allumer ce petit feu devant ta maison et lancer des cailloux et des casiers vides dans ta cour et on verra ta réaction.
Qu’as tu écris au sujet de ton collègue Moulenda Jonas qu’on veut assassiner ? Es tu journaliste ou Militant ?

13 janvier 2015, 02:43

désolé pour monsieur ping , qu’il sache que le peuple le soutien les actes comme sa ne peuvent faire fléchir la détermination qui anime le peuple a bouter le biaffraie et sa bande hors du pays pendant 50 ans ils ont toujours procédé de la sorte cette fois ci nous les attendons au virage de l’article 10 de la constitution .......

Joseph Mombo 12 janvier 2015, 14:28

Ce n’est pas organise par lui meme ? attention, Lorsqu’on ce sent perdant on peu jouer a tous les jeux pour qu’on l’ecoute. Cela peut etre un piege pour ce qui le suivent

Tes 12 janvier 2015, 11:08

Rien de bien nouveu dans tout ceci. Il n’a y pas que Ping qui peut manipuler les jeunes. Les autres d’en face peuvent en faire autant. Pourquoi se pleindre s’il on lui rend la monaied de sa piece. Pour moi, ceci est un non evenement

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?