Une rentrée à multiple couleurs

29 septembre 20140
Partager

Ce retour à l’école est diversement apprécié tant par les parents, les élèves aussi bien que par les enseignants. Ambiance timide dans bon nombre d’établissements scolaires de la commune de Port-Gentil, constate notre correspondant.

Gabonews : En faisant la ronde des établissements scolaires disséminés dans la ville de Port-Gentil, les responsables d’écoles primaires et secondaires procèdent aux réinscriptions et inscriptions. D’autres se sont aventurés aux prises de contacts avec les élèves, malgré le vide observé dans plusieurs salles de classes.
Il était, aussi question, de nettoyer les cours d’établissements et les classes retrouvés dans un état d’insalubrité inadmissible. Le bassin pédagogique de la commune de Port-Gentil change de configuration avec la création d’un nouveau collège : le CES du Parc. Mais, également la réouverture de l’école publique Joseph Ambouroué Avaro au 2ème arrondissement fermée depuis l’année scolaire 2009-2010 pour réhabilitation. « Les tables-bancs sont à nombre insuffisant pour recevoir nos élèves envoyés aux écoles Balise et Grand village » observe le directeur d’Ambouroué Avaro, Gildas Nzaou Pambo avant d’émettre un espoir avec l’appui des autorités académiques locales pour solutionner ces manquements.

Un nombre important d’enseignants ne connaissent pas avec exactitude leurs nouveaux postes d’affectation. « D’après des informations tirées de l’inspection de la circonscription scolaire, cela a été fait à la hâte » confie un instituteur visiblement remonté.
« Nous voyons bien que les enseignants se sont rendus aux comptes gouttes pour vérifier l’effectivité de la rentrée scolaire » estime le SG du Sena, Viviane Moussavou Bouassa. Avec une telle ambiance, j’espère qu’il n’y aura pas grève, craint Alix K. une parente d’élève rencontrée au collège Raponda pour l’inscription de son enfant admis en classe de 6ème. Un confrère a simplement estimé que c’est une rentrée scolaire à multiple couleurs. En effet, cette année pourrait connaître une menace avec les nombreuses revendications des enseignants qui planent sur le secteur de l’éducation sur l’ensemble du pays.

Danny Kouélé Tolé

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?