Libreville/Education : Un nouveau bâtiment pour Sainte Anne

6 mars 20150
Partager

L’école catholique Sainte Anne de Libreville, a reçu un édifice flambant neuf ce vendredi. L’inauguration des nouvelles salles de classe s’est faite en présence de Masao Kobayashi, Ambassadeur du Japon au Gabon, de Monseigneur Basile Mvé, l’évêque de Libreville et de Mme Laure Olga Gondjout, fondatrice de l’ONG "Muhima pour les générations futures’’.

Les bonnes relations que partagent le Gabon et le Japon viennent de s’amplifier avec le don d’un bâtiment scolaire à l’école primaire sainte Anne, de la part du peuple japonais. Sollicité par la Fondation "Muhima pour les générations futures’’ que dirige madame Laure Olga Gondjout, l’ambassade du Japon a apporté sa contribution dans la restauration de cette école vielle de soixante dix (70) ans.

Le nouveau bâtiment est composé de quatre (4) salles de classe d’une superficie de cinquante-six (56) mètres carrés. Elles peuvent accueillir au total deux cents (200) élèves. L’ensemble des travaux a nécessité moins de cinquante (50) millions de francs CFA, dont à peu près 76.000 euros financés par le Japon. Le bâtiment a été livré avec un don de dix (10) ordinateurs et de cinq (5) imprimantes de la Fondation Muhima.

Durant les discours qui ont marqué la cérémonie, madame Peggy Nadège Koumba, directrice de l’école, a avoué que son établissement est victime d’actes de vandalisme et souhaite avoir un vigile pour la protection des installations et du matériel. Monsieur Ignace Nzé Obame, notable et ancien élève de Sainte Anne, a exprimé sa joie et ses remerciements aux bienfaiteurs. Pour sa part, la Fondatrice de Muhima a exhorté les responsables de cette école au bon usage du matériel et a dit sa satisfaction sur la coopération entre les deux pays.

L’école catholique de Sainte Anne est une école primaire construite en 1945. Située dans le troisième arrondissement de Libreville, un enseignement religieux est intégré dans ses programmes. Ce nouveau joyau d’une valeur de 40 millions de francs CFA, est un exemple qui pourrait servir pour la construction de plusieurs infrastructures du même type afin que les problèmes d’effectifs pléthoriques et de manque de salles de classe au Gabon soient résolus.

Georges-maixent Ntoutoume

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Libreville/Education : Un nouveau bâtiment pour Sainte Anne

Libreville/Education : Un nouveau bâtiment pour Sainte Anne

6 mars 20150
Partager

L’école catholique Sainte Anne de Libreville, a reçu un édifice flambant neuf ce vendredi. L’inauguration des nouvelles salles de classe s’est faite en présence de Masao Kobayashi, Ambassadeur du Japon au Gabon, de Monseigneur Basile Mvé, l’évêque de Libreville et de Mme Laure Olga Gondjout, fondatrice de l’ONG "Muhima pour les générations futures’’.

Les bonnes relations que partagent le Gabon et le Japon viennent de s’amplifier avec le don d’un bâtiment scolaire à l’école primaire sainte Anne, de la part du peuple japonais. Sollicité par la Fondation "Muhima pour les générations futures’’ que dirige madame Laure Olga Gondjout, l’ambassade du Japon a apporté sa contribution dans la restauration de cette école vielle de soixante dix (70) ans.

Le nouveau bâtiment est composé de quatre (4) salles de classe d’une superficie de cinquante-six (56) mètres carrés. Elles peuvent accueillir au total deux cents (200) élèves. L’ensemble des travaux a nécessité moins de cinquante (50) millions de francs CFA, dont à peu près 76.000 euros financés par le Japon. Le bâtiment a été livré avec un don de dix (10) ordinateurs et de cinq (5) imprimantes de la Fondation Muhima.

Durant les discours qui ont marqué la cérémonie, madame Peggy Nadège Koumba, directrice de l’école, a avoué que son établissement est victime d’actes de vandalisme et souhaite avoir un vigile pour la protection des installations et du matériel. Monsieur Ignace Nzé Obame, notable et ancien élève de Sainte Anne, a exprimé sa joie et ses remerciements aux bienfaiteurs. Pour sa part, la Fondatrice de Muhima a exhorté les responsables de cette école au bon usage du matériel et a dit sa satisfaction sur la coopération entre les deux pays.

L’école catholique de Sainte Anne est une école primaire construite en 1945. Située dans le troisième arrondissement de Libreville, un enseignement religieux est intégré dans ses programmes. Ce nouveau joyau d’une valeur de 40 millions de francs CFA, est un exemple qui pourrait servir pour la construction de plusieurs infrastructures du même type afin que les problèmes d’effectifs pléthoriques et de manque de salles de classe au Gabon soient résolus.

Georges-maixent Ntoutoume

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?