La trêve de la CONASYSED

3 janvier 20151
Partager

Les enseignants membres de la CONASYSED suspendent leur grève jusqu’au 25 janvier en attendant la paie.

En marge de la conférence de presse tenue par les syndicats des agents du secteur privé et public, la CONASYSED (convention nationale des syndicats du secteur éducation) a organisé une assemblée générale avec ses membres à l’école Martine Oulabou. La centrale syndicale tenait à faire un compte-rendu à ses membres sur les dernières négociations avec le gouvernement pour fixer une nouvelle ligne de conduite par rapport à leur grève illimitée qui a perturbé les enseignements du premier trimestre de l’année scolaire en cours.

La CONASYSED a décidé de suspendre son mouvement d’humeur jusqu’au 25 janvier prochain, le temps d’observer le comportement du gouvernement sur les engagements pris. Cette suspension résulte du consensus né des pourparlers entre gouvernement et syndicats. La CONASYSED accorde une trêve car l’Etat s’est engagé à régulariser la situation administrative des enseignants du pré-primaire, des promotions 2013 CFIA, ENI, ENS et ENSET ; selon le syndicat, ces cas sont en cours de traitement. Sur la construction des 400 salles de classe que le gouvernement devait livrer à la rentrée scolaire 2013/2014, 145 salles de classes sont en cours de réalisation, hormis les 244 salles livrées entre 2009 et 2014.

Cependant les enseignants membres de la CONASYSED restent sur leur garde à propos de la mensualisation de la prime d’incitation à la fonction d’enseignant dont ils ne notent aucune mensualisation jusqu’à ce jour malgré la promesse du gouvernement en janvier 2014. Ils exigent plusieurs autres points dont « le paiement des rappels dus à tous les agents de l’Etat, le paiement des premiers salaires des enseignants du pré-primaire, le lancement du nouveau système de rémunération… » à partir du 25 janvier prochain. La centrale syndicale a prévu de se réunir le 31 du mois en cours, pour faire le point sur l’évolution des revendications pour reconduire ou suspendre définitivement leur grève, tout dépendra du comportement du gouvernement, estiment les enseignants.

Georges-maixent Ntoutoume

Dans la même rubrique

1 Commentaire(s)

parent d’eleves du nzen ayong 1 19 janvier 2015, 05:25

Mes chers syndicaliste je viens auprès de votre bureau en tant que parent d’élevés de nzeng ayong 1 pour attire votre attention sur le problème qui mine la circonscription EST en effet cet problème est des faux acte d’affectation des directeurs d’écoles qui le cas qui nous concerne est de la non compétent de Mme WAYITA qui a été nommé dans cette faux décision directrice de nzeng ayong 1 qui l’école ne fonction plus bien,manque de tolérance avec les enseignant qui a leur part veulent et que nous parent voulons que Mme BOUDIANGA Perrine revient a son poste pour que l’avenir de nos enfant soit en confiance,et même Mme BOUDIANGA qui est confirmé dans la décision de son inspecteur qui est de droit,que seul inspecteur organise les affectations et mutations de son secteur éducatif.

en un mot nous voulons que Mme BOUDIANGA revient comme directrice de nzeng ayong 1 !!!

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?