Port-Gentil : La corruption au centre d’un séminaire

30 juin 20150
Partager

La lutte contre la corruption intègre tous les couloirs de la société. Les entreprises, les ONG, les syndicats et autres acteurs de la Nation sont en séminaire de sensibilisation à Port-Gentil, rapporte notre correspondant. Port-Gentil (Gabonews).

Du 29 au 30 juin en cours, les entreprises privées du secteur extractif et les PME exerçant à Port-Gentil vont être sensibilisées sur les mécanismes de lutte contre le blanchissement des capitaux.

En 2003, le gouvernement gabonais déclenchait le processus d’amélioration de la gouvernance à travers des actions visant à changer des paradigmes face à la corruption qui tend à se généraliser sur l’ensemble du pays. Il faut un climat sain dans les affaires, c’est ainsi que les investisseurs pourraient s’installer au Gabon.
Des institutions ont été créées pour atténuer le fléau de la corruption, mais les résultats sont peu visibles. Au fil des ans, le Programme des Nations unies pour le développement a offert son assistance technique pour la réduction de la corruption au Gabon. La Stratégie nationale de lutte contre la corruption et le blanchissement des capitaux est sur les rails avec le lancement en mai dernier. « Nous sommes inscrits dans la lutte contre la corruption, nous avons une division d’audit interne » confie l’un des représentants de Total Gabon à ces travaux, Antoine Engohang.

Parmi les enjeux sur la problématique de la corruption : le secteur économique privé où de nombreux défis sont à relever. Les entreprises sont susceptibles d’être touchées en tant qu’auteurs ou victimes du phénomène de l’argent sale. « La formation met un accent sur le développement des compétences internes des entreprises » a précisé Georges Mpaga du Réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne gouvernance au Gabon.

L’adoption des bonnes pratiques, la question des normes et de la déontologie que les opérateurs économiques du privé se doivent d’intégrer afin d’être à l’abri des actes de corruption seront au centre de la mission de sensibilisation et d’information sur la lutte contre la corruption coordonnée par la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite, l’Agence nationale d’investigation financière, le PNUD et les ONG impliquées dans le processus de la bonne gouvernance.

Danny Kouélé Tolé

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?