Points focaux, Correspondants budgétaires et Contrôleurs budgétaires en séminaire

30 octobre 20150
Partager

Mieux préparer l’exécution de l’exercice budgétaire 2016, c’est l’objectif des travaux de renforcement des capacités organisés par la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques (DGBFIP). Pendant trois (3) jours, près de 300 agents prendront part aux différents modules préparés à cet effet à la Chambre de Commerce du Gabon à Libreville.

S’inscrivant dans la continuité de l’élaboration du projet du budget 2016 dont les besoins sont estimés à 192.421.630.667 FCFA, la DGBFIP a initié cette formation afin de permettre aux différents acteurs de la chaine de la dépense publique d’être au même niveau d’information selon les différentes échelles d’intervention. C’est ainsi que « pour la mise en œuvre du budget, il y a une phase de répartition du crédit. On donne l’enveloppe, titre par titre : une enveloppe pour les biens et services, une enveloppe pour l’investissement, et une enveloppe pour les transferts. Mais le programme a des entités reparties en budget opérationnel, en unités opérationnelles ; l’unité opérationnelle étant l’unité de base d’exécution. Ces crédits qui sont globaux au niveau du programme, il faudrait maintenant les repartir au niveau de l’unité opérationnel. C’est l’exercice auquel on va se prêter durant le mois de novembre et une moitié du mois de décembre. Comme c’est un exercice nouveau, il est important que chaque sectoriel soit prêt. », a expliqué Koumba Anicette, Directeur de l’évaluation de la performance des politiques budgétaires au sein de la DGBFIP.

En réalité, ce séminaire à l’ère de la Budgétisation par Objectifs de Programmes (BOP) vise à, « renforcer l’apprentissage de la nouvelle gouvernance financière, avec la traduction des choix et des priorités stratégiques du gouvernement dans les objectifs et les stratégies d’action qui alimenteront les projets annuels de performance (PAP) », comme l’avait signifié le ministre du Budget et des Comptes publics Christian Magnagna lors de la clôture des conférences budgétaires. Deux groupes repartis dans deux salles de la Chambre de Commerce suivront cette formation. Dans le premier groupe, il s’agit des agents de la DGBFIP et le deuxième groupe constitue des points focaux des programmes. La journée du vendredi 30 octobre sera consacrée aux contrôleurs budgétaires.

Dorian Ondo

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?