Les Contrôleurs Budgétaires en séminaire dans le cadre de la BOP

12 août 20150
Partager

« Le contrôle budgétaire en mode BOP », c’est sous ce thème qu’est placé le séminaire de formation initié par le Ministère du Budget et des Comptes Publics. Ce séminaire qui a débuté le 11 août à Libreville, est destiné aux Contrôleurs Budgétaires (CB). Il vise à « mieux former les CB face aux enjeux de développement du Gabon », a indiqué Jean Fidèle Otandault, le Directeur Général du Budget et des Finances Publiques (DGBFIP).

Pendant deux jours, les CB de la DGBFIP vont échanger autour des mécanismes d’opérationnalité de la Budgétisation par Objectifs de Programmes(BOP). La cérémonie de lancement des travaux s’est déroulée en présence du ministre du Budget et des Finances Publiques, Christian Magnagna, accompagné de ses proches collaborateurs. Prenant la parole en premier, Jean Fidèle Otandault a indiqué que « Aujourd’hui nous sommes ensemble pour relever un nouveau défi : rendre pleinement opérationnelle la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques. L’expérience accumulée, les leçons tirées de nos échecs et nos réussites passées nous permettront de relever ce défi ». Pour le DGBFIP, la BOP « devra conduire également à davantage de rigueur dans le contrôle de la dépense. C’est tout le sens des assises qui nous réunissent ce jour et qui visent à mieux former les contrôleurs budgétaires face à ces enjeux ».

Par ailleurs, le Contrôle Budgétaire qui prend désormais en compte, le contrôle de la programmation budgétaire (PBI), le contrôle des documents prévisionnels de gestion, le contrôle de la soutenabilité budgétaire, le contrôle modulé de la dépense en engagement et en liquidation, le contrôle de l’exhaustivité des ressources, les audits de performance etc. est un levier majeur dans les attentes liées à la transparence dans la dépense publique. Pour le ministre, ce séminaire est « une démarche globale de renforcement des capacités des acteurs de la dépense, dans le cadre de la mise en œuvre de la budgétisation par objectifs de programme (BOP) dont l’exercice 2015 nous aura livré le premier cru ». Il a terminé son propos en rappelant aux agents que « la réussite du PSGE passe par la BOP ».

Après ces premières interventions, les travaux ont débuté par l’exposé inaugural d’Edith Kombila, la DGA 3 sur « Le Dialogue de Gestion ». Au sortir de cet exposé, elle a recommandé aux CB d’inciter les services de gestion à adopter une charte de gestion pour la bonne marche des missions assignées. Car, souvent dans le circuit de validation d’un dossier, si une étape est mal faite, c’est le budget à la fin qui aura des difficultés à être exécuté. Les travaux de ce séminaire de deux jours prendront fin le 12 août prochain.

Dorian Ondo

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?