France-Gabon Invest : un fond opérationnel à destination des PME gabonaises

30 juin 20160
Partager

Paris, 29 juin (Gabonews) – Le ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, Jean-Marc Ayrault a présidé récemment un Forum des PME à l’international en présence du Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, du Tourisme et des français de l’étranger, Mathias Felk.

Le président du Gabon Economique Club, Jean-Patrick Mackossaud, l’un des invités de marque de ce grand rendez-vous, a une fois de plus présenté avec luxe et détails le Gabon comme une véritable terre d’opportunités d’affaires.

« Ces différentes opportunités d’affaires sont la conséquence directe de la diversification de l’économie gabonaise impulsée par le président Ali Bongo Ondimba à travers le Plan Stratégique Gabon Émergent (PSGE) et ses trois piliers : le Gabon vert, le Gabon industriel et le Gabon des services », a expliqué Jean-Patrick Mackossaud à l’assistance.

L’homme d’affaires, en bon « VRP », en a profité aussi pour faire la promotion de France-Gabon Invest, un fond d’investissement opérationnel à destination des PME gabonaises.

Composé d’un consortium d’entreprises de L’Hexagone de tous secteurs d’activités désireuses d’investir directement dans les PME gabonaises à forte valeur ajoutée par des prises de participation directe, ainsi que du transfert de technologie et de savoir-faire, sera opérationnel à la rentrée.

Le Fond pourra aussi proposer d’autres services connexes au développement des entreprises tel que des avances en compte courant dans le but de combler les problèmes de besoin en Fond de roulement ou la mise en place de caution bancaire grâce à la mutualisation des risques au sein des entreprises membre du Fond.

Plus de 500 chefs d’entreprises étaient présents à ce Forum. Plusieurs d’entre eux ont un intérêt pour le potentiel économique du Gabon.

On rappelle que l’expansion de l’économie gabonaise, mais aussi sa position géographique privilégiée pour accéder aux marchés de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), sa stabilité politique, ses richesses minières, la paix, les infrastructures routières modernes, la fibre optique faisant de toutes les capitales provinciales des ville numériques, sont autant d’atouts pour les entreprises qui souhaitent exporter, développer un partenariat, s’implanter ou y investir.

Jacques Jarele SIKA

Photos : Vincent Kowalski

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?