Entrepreneuriat et leadership au centre des échanges à JA Gabon

21 mai 20150
Partager

Le siège de la Junior Achievement (JA) Gabon a abrité le 19 mai dernier dans le cadre de son cycle mensuel de conférence, une conférence-débat sur le "bon leader". La réunion était animée par Hervé Olivier Ndjapoum, Directeur Général d’Airtel Gabon. Pour Radia Garrigues, ces rencontres servent aussi à mettre en relation, les porteurs de projets avec les chefs d’entreprises.

Dans le cadre des petits déjeuners mensuels thématiques, JA Gabon a reçu le Directeur Général du leader en téléphonie mobile au Gabon. Il a été question pour ce dernier d’entretenir l’assistance sur "qu’est-ce qu’un bon leader : caractéristiques et rôles ?". Accompagné d’une équipe de jeunes collaborateurs dynamiques, Hervé Olivier Ndjapoum a, avant d’entrer dans le vif du sujet, salué les efforts de JA Gabon pour l’autonomisation de la jeunesse gabonaise. Pour lui, une jeunesse bien formée et informée peut réussir.

Après avoir rappelé qu’un leader c’est "celui qui dirige", le conférencier a fait observer que le leadership se manifestait dans plusieurs domaines tels que la politique, les entreprises privées, et l’armée. En outre, il a indiqué qu’un bon leader doit être "humble, intègre, résiliant. Mais aussi, il doit être créatif, avoir la capacité analytique". C’est pour cette raison qu’il a déclaré,"qu’analphabète ne signifie pas bête". Car, a-t-il poursuivi, "tous ceux qui ont réussi dans l’entrepreneuriat n’ont pas toujours fait de grandes études, qui ont des grands diplômes. Ce qui importe quand on décide d’entreprendre, "c’est la détermination, parce que ce n’est pas facile".

Par ailleurs, Hervé Olivier NDjapoum a relevé les écueils auxquels sont souvent confrontés les jeunes entrepreneurs. A ce sujet, il a parlé de la confusion qui est toujours faite entre la recette et les bénéfices. "Lorsqu’on confond les deux, il est sûr qu’on court à sa propre perte. Il y a également le fait de penser qu’on peut duper sa clientèle. Si vous le faites une fois, vous n’aurez pas l’occasion de le faire deux fois. Un entrepreneur doit être intègre". En somme, "un bon leader peut être un bon entrepreneur". Mais pour être un bon entrepreneur, il faut être un bon gestionnaire. Le jeu de question réponse a mis un terme à cette conférence qui a vu la participation de plusieurs jeunes aussi bien les entrepreneurs confirmés que les porteurs de projets. Pour Radia Garrigues directrice exécutive de JA Gabon, "ce genre de rencontre est l’occasion pour les jeunes de bénéficier de l’expérience des aînés afin qu’ils soient davantage boostés".

Dorian Ondo

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?