Economie : 2 452 815 024 FCFA de la BAD pour soutenir la transition vers une économie verte et inclusive au Gabon

14 avril 20170
Partager

Il s’agit en réalité des dons de la Banque Africaine de Développement prélevés sur les ressources du Fonds d’assistance technique pour les pays à revenu intermédiaire. Consacrés au financement des études de faisabilités dans les secteurs de l’environnement et du développement durable, de l’agriculture, de l’agrobusiness et de l’employabilité des jeunes dans lesdits secteurs, ces dons devraient ouvrir d’autres perspectives à l’économie nationale qui subit les méfaits de la crise pétrolière internationale.

C’est le ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du Développement durable, Régis Immongault qui avait procédé à l’ouverture le 12 avril dernier, et ce jusqu’au 14 avril des travaux de l’Atelier sur le lancement des activités du programme national d’évaluation environnementale des sites industriels et des Services Environnementaux (PESISE) ; du programme d’appui à la stratégie de transformation de l’agriculture et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes dans le secteur agricole et l’agrobusiness (PASTA-PEJA) et du projet d’appui à la deuxième phase du programme GRAINE (PAPG2).

En présence du ministre en charge de l’Agriculture Yves Fernand Manfoumbi et de Lamine Zeine, le Représentant résident du groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), Régis Immongault a signifié que « le financement de ces trois projets s’inscrit très clairement dans une approche inclusive portée par le Gouvernement, qui accorde une attention particulière à la qualité de la croissance économique, sa durabilité et sa capacité à profiter à de larges couches de la population ». Il espère donc que la mise en œuvre de ces trois projets apportera de la valeur ajoutée au Gabon en termes de renforcement de capacité.

Par ailleurs, Lamine Zeine a rappelé que ce lancement « intervient après la signature avec le Gouvernement, le 17 mars et 11 avril dernier des protocoles d’accord de don d’un montant respectif de 807.669.402 FCFA pour le PESISE, de 821.419.536 FCFA pour le PASTA-PEJA et de 823.726.086 FCFA pour le PAPG2. Ces dons prélevés sur les ressources du Fonds d’assistance technique pour les pays à revenu intermédiaire, sont consacrés au financement des études de faisabilités dans les secteurs de l’environnement et du développement durable, de l’agriculture, de l’agrobusiness et de l’employabilité des jeunes dans lesdits secteurs ».

Ces projets s’inscrivent dans la perspective de soutenir la transition vers une économie verte à bas carbone en lien avec les deux piliers du Document de Stratégie Pays (DSP 2016-2020) du Gabon, à savoir : Pilier 1 « Appui à la diversification économique à travers le développement des infrastructures et l’amélioration du climat des affaires » et Pilier 2 « Appui à la stratégie de développement humain ». « Ces dons seront suivis de projets importants dans le domaine du ‘’Gabon vert’’ et de la gouvernance du secteur agricole et environnemental, pour un montant total de 230 millions d’unité de compte (UC), soit environ 190 milliards de FCFA », a indiqué Lamine Zeine, le Représentant résident du groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD).

Dorian ONDO

Dans la même rubrique

ECONOMIE

INAUGURATION DU GUICHET DE L’ANPI

17 janvier 201858 %0

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?