200 patrons de PME au fait des appels d’offres

15 mars 20160
Partager

La Direction Générale du Budget et des Finances Publiques (DGBFIP) à travers son pôle des Marchés Publics a récemment organisé à la Chambre de Commerce du Gabon un atelier technique de renforcement des capacités en faveur des Petites et Moyennes Entreprises (PME) afin de leur permettre de mieux postuler aux appels d’offres à venir au Gabon.

Les 11 et 12 mars derniers, les patrons des PME gabonaises se sont retrouvés à la Chambre de Commerce, d’Agriculture, de l’Industrie et des Mines du Gabon à l’invitation de la DGBFIP. A l’origine de cette initiative, le faible taux de réussite des PME aux appels d’offres de l’année 2015. En effet, Ghislain Bigangoye, en charge des Marchés Publics a indiqué dans son propos introductif que « L’un des éléments n’ayant pas permis à plusieurs PME locales de saisir leur chance lors des appels d’offres lancés en 2015 est le manque d’expérience dans la conception d’un dossier de candidature en réponse à un appel à la concurrence. Sur 118 lots proposés pour une enveloppe de près de 11 milliards de francs, seulement 63 ont été attribués au terme de l’appel d’offres lancé l’an dernier, ainsi que l’indique l’enquête que nous avons réalisée ».

Face à cela, et conformément aux missions de la DGBFIP qui comprend aussi la formation des différents acteurs de la commande publique, cet atelier n’était que bénéfique pour les participants. C’est pourquoi, Alain Rempanot Mepiat, Directeur général de la Chambre de Commerce du Gabon a signifié que « cet atelier est une des réponses du constat qui a été fait. L’un des problèmes c’était principalement que il y en avait qui ont des difficultés à répondre à un appel d’offre ». Pour lui, c’est une initiative importante, car « il y a des PME qui ont encore du mal à comprendre les règles des marchés publics ».

Cet atelier qui se tient après plusieurs reports démontre tout l’intérêt que les dirigeants de la DGBFIP, et partant du Ministère du Budget et des Comptes Publics accordent au développement de la PME gabonaise. En juin 2015, le ministère avait déjà organisé un forum autour de la place des PME dans la commande publique. Pour Ghislain Bigangoye, « en prônant le respect des trois (3) principes clés de la commande publiques : la liberté d’accès à la commande publique pour le plus grand nombre ; l’égalité et l’équité de traitement des candidats et la transparence des procédures » les difficultés seront progressivement réduites. Par ailleurs, pour cette formation, dix (10) agents ont été sélectionnés au regard de leur expérience professionnelle, et leur implication dans la mise en forme du Code des Marchés Publics du Gabon. Car parmi les formateurs, on compte ses rédacteurs.

Dorian Ondo

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?