JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA RADIO/Le 13 février, la radio veut retrouver sa première place

25 janvier 20180
Partager

Les acteurs de radio souhaitent redonner à leur organe de presse la première place qu’elle occupait. C’est l’idée phare qui a guidé leur rencontre d’organisation de la journée de la radio qui aura lieu dans trois semaines.

« La radio et le sport », c’est le thème retenu par l’UNESCO cette année, pour la célébration de la journée internationale de la radio. Célébrée chaque 13 février, des responsables et acteurs des stations radios de Libreville se sont réunis au siège de l’institution pour lancer les travaux préparatoires dudit événement. Le représentant de l’organisme onusien à cette rencontre a tenu à expliquer aux participants que le thème choisi ne s’impose pas aux Etats. Chaque pays a le droit de le modifier en fonction de son contexte.

Vu le programme assez chargé, la manifestation pourrait se dérouler sur trois jours, à partir du dimanche 11 février. Dans le souhait de s’arrimer au thème général, les participants veulent inclure des événements sportifs ; un cross est envisagé.

La radio étant confrontée à diverses difficultés, cette célébration est l’occasion, pour les journalistes, animateurs et techniciens, d’interpeller et sensibiliser d’abord leur corporation sur la place de la radio au sein de la société. Les autres média dont la télévision et les sites d’information en ligne prennent davantage la première place. Et dire aux autorités toutes les peines quotidiennes freinant le bon fonctionnement et surtout l’essor d’une radio moderne au Gabon. Hormis cette première rencontre, d’autres réunions sont prévues.

Georges-Maixent Ntoutoume

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?