GABON : GVA lance officiellement CanalBox avec internet très haut débit.

26 octobre 20170
Partager

Group Vivendi Africa Gabon (GVA) a officiellement lancé CanalBox, sa nouvelle offre internet très haut débit, ce mercredi 25 octobre 2017 à Libreville. Le nouvel acteur sur le marché des télécommunications garantit une connexion illimitée avec une vitesse atteignant les 50 Mbps pour seulement 45.000fcfa. Aussi, le GVA garantit-il une qualité de service inégalée, à des prix véritablement accessibles pour ses abonnés.


C’est une cérémonie riche en couleurs. Une cérémonie au cours de laquelle Group Vinvendi Africa(GVA) Gabon a officiellement lancé CanalBox. CanalBox qui n’est autre que son offre internet Très Haut Débit à destination du grand public et des entreprises gabonaises. Tout ceci, disent-ils, est rendu possible grâce à la technologie utilisée par GVA : le FITH-Fiber To The Home qui raccorde la fibre optique directement jusqu’au domicile du client. C’est une technologie d’accès la plus innovante et la plus fiable, qui selon eux, existe de nos jours.

« Qui dit CanalBox, dit Canal+. C’est une synergie entre deux savoirs : le savoir-faire commercial et l’expérience. En offrant un service ultra-performant et en démocratisant l’accès au très haut débit, l’arrivée de CanalBox est une excellente nouvelle pour tous les foyers gabonais », c’est du moins ce que l’on peut retenir de Mamadou Mbengue, Directeur général Canal+ Gabon lors de la présentation officielle. Un manager qui a le souci de satisfaire la clientèle en offrant les services de qualité.


Marco de Assis, Président de GVA Gabon ne dira pas le contraire quand il estime que : « Nos équipent construisent à Libreville le meilleur réseau de télécommunications pour les Gabonais car nous sommes persuadés que l’accès à l’Internet Très Haut débit est un facteur clé du développement économique et social. Cette opportunité est alignée avec le Plan Stratégique Numérique visant à transformer le pays en véritable pôle régional pour les infrastructures digitales ».

Le Secrétaire exécutif de l’Arcep, Serge Essongué quant à lui, note une meilleure satisfaction avec la baisse des coûts et l’augmentation du débit, au plus grand profit du consommateur gabonais. Pour lui, cette manifestation traduit une double ambition. Celle d’attirer les investisseurs étrangers d’une part, et d’autre part, celle de qui va contribuer à l’épanouissement socio-économique de la société gabonaise. Le Secrétaire exécutif de l’Arcep reconnait tout de même que seulement 25% du territoire est couvert et il reste beaucoup à faire. Il faut améliorer l’accès à internet pour tous.

Présent à cette cérémonie officielle du lancement de CanalBox, Alain-Claude Bilie-By-Nze, Ministre de l’Economie numérique, de la Communication a souligné que : « Notre objectif affiché est de doubler la part du numérique dans le PIB en créant les conditions d’un dialogue productif entre tous, investisseurs, entrepreneurs, usagers, opérateurs, administrations, institutions internationales  ».

Aujourd’hui, les habitants du quartier d’Angondje à Akanda, et d’Okala à Libreville peuvent déjà souscrire à l’offre. Le déploiement de la fibre optique se poursuit et de nombreux quartiers suivront très prochainement. Il faut tout de même rappeler que Canal+ est présent au Gabon depuis 25 ans. C’est un acteur majeur de l’économie du pays avec plus de 100 collaborateurs. Son offre de télévision payante, de plus en plus accessible (plus de 200 chaînes, radios et services) combinée à une présence commerciale de proximité et ont permis de faire du Gabon, l’un des pays phare de Canal+ en Afrique. Ce sont plus de 2000 points de vente et recharge et une diversité de points de contact client avec le paiement mobile et prélèvement bancaire qui rendent l’expérience Canal+ auprès de nombreux abonnés.

GVA quant à lui est une filiale du groupe Vivendi, ce nouvel acteur sur le marché des télécommunications en Afrique, spécialisé dans la fourniture d’accès à internet Très Haut Débit. En 2017, GVA a lancé ses activités au Gabon et a contribué à la création d’emplois locaux, ainsi à la professionnalisation des filières d’avenir pour les métiers de l’ingénierie, du numérique et de la distribution.

Martial TSONGA

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?