GABON/LBV : Le village Olamba officiellement inauguré et ouvert au public

17 novembre 20170
Partager

Le Village Olamba a été officiellement inauguré et ouvert au public, ce jeudi à Libreville au quartier Glass en présence des ministres Madeleine Berre de la Promotion des Investissements privés et Biendi Maganga Moussavou des PME. Au cœur de cette inauguration, encourager les Associations à créer des activités génératrices de revenus et surtout promouvoir des produits locaux. Le Village Olamba offre une diversité culturelle et artisanale des produits 100% Gabon.


Vannerie, textile, agro-alimentaire, cosmétiques, carterie, sculpture, peinture, culinaire, bijoux, décoration mariage traditionnel 100% gabonais sont autant de produits qu’offre l’Association Village artisanal gabonais Olamba au public. Le village Olamba est un espace dédié à la diversité culturelle et artisanale afin d’encourager l’exposition et la commercialisation des produits artisanaux. Etendu sur une superficie de 1200 m2, le Village OLAMBA, est un regroupement d’une vingtaine d’artisans qui mettent au service du public, leurs talents, offrant ainsi une panoplie de produits à la portée de toutes les bourses.

Les ministres Madeleine Berre de la Promotion des Investissements privés et Biendi Maganga Moussavou des PME, présents à l’ouverture officielle de ce village Olamba, ont diversement apprécié et encouragé les initiateurs de cet espace qui propose une diversité des produits culturels et artisanaux. Pour Madeleine Berre, le mérite revient aux femmes qui se battent pour leur autonomisation et qui créent des activités génératrices de revenus. « Vous êtes à féliciter ! Le mérite de ce village dont les produits sont à 100% gabonais vous revient. L’initiative et la dynamique que vous avez créées doit inspirer autant de femmes à tendre vers leur autonomisation. C’est votre décennie, notre décennie. Donnez le meilleur de vous et agissez au mieux  » comme pour encourager, motiver et montrer l’importance de l’autonomie. Biendi Maganga Moussavou quant à lui, estime qu’il faut donner à l’artisanat la place qu’il mérite. Le ministre des PME a également dit sa fierté de voir un espace dédié à 100% des produits made in Gabon.

Le projet Village OLAMBA, faut-il le souligner, est un bel exemple de partenariat public/privé où les deux parties se sont investies pour la réalisation de ce projet. En effet, nous disent la présidente Isabelle Ba Oumar et sa Vice-Présidente Corinne Igowa ; « d’un côté, l’Etat nous a remis 20 cases en bois, trouvé et viabilisé un terrain en plein centre de Libreville et payé la location du terrain durant la première année. D’un autre côté, les femmes se sont organisées en association pour porter le projet, régler les litiges fonciers, construire des toilettes, réaménager les cases avec l’aide d’un architecte de la diaspora pour non seulement augmenter la superficie des espaces de vente mais aussi améliorer la visibilité de nos produits et l’accueil de nos clients ».

Situé à Glass, en face de l’immeuble Hassan Hejeij, le Village Olamba va constituer une véritable vitrine de l’artisanat gabonais. C’est également un projet qui participe à l’autonomisation de la femme gabonaise, au développement du commerce en général mais aussi à la sédentarisation des populations en créant à l’intérieur du pays des activités régénératrices de revenus et préservant notre patrimoine national. Ces femmes qui se battent pour donner une plus-value aux produits gabonais espèrent davantage être soutenues et encourager. Pourvu que les discours ne noient la volonté manifeste des femmes, qui déjà, se battent pour créer les activités génératrices de revenus et surtout, se battent pour leur autonomisation.

Martial TSONGA MBICKA

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?