Affaire LE WISE et ONE MUSIK : Lloyd Labouba crie à la manipulation politique et annonce un consensus trouvé entre les deux parties

9 octobre 20170
Partager

Lloyd Labouba, le Manager général du label One Musik a récemment organisé une conférence de presse à Libreville en vue de donner sa part de vérité sur « l’affaire Le Wise » qui l’oppose au slameur gabonais autour des rétributions du projet « Mon Gabon » à l’initiative de la Présidence de la République pour mettre en relief les réalisations du Chef de l’Etat durant son premier septennat. Si pour l’artiste Le Wise, les personnes autour du projet, et proches collaborateurs du président de la République ont abusé de sa confiance, pour son manager, il s’agirait là après investigation d’une manœuvre politicienne visant à ternir l’image de ce dernier.

Mettre fin aux rumeurs et au conflit entre Le Wise et son manager, démontrer que l’artiste avait bien reçu sa part du projet « Mon Gabon », restituer la vérité et prouver l’innocence du manager général de One Musik et Liban Soleman suite aux accusations diffusées par l’artiste dans ses différentes vidéos sur les réseaux sociaux, tels étaient entre autres les objectifs de ce rendez-vous avec la presse le 7 octobre dernier. Après avoir lu le procès-verbal de la réunion (datant du 28 décembre 2016) de mise au point et engageant de ce fait les différentes parties au projet présidentiel, Lloyd Labouba dit Don Alias a simplement estimé que le fond du problème était ailleurs. Puisque, prenant la parole à son tour, Roméo, le petit frère de l’artiste a indiqué que : « les gens se sont servis du Wise. Tout cela ce sont des conneries ».

Dans cette perspective, Don Alias a déclaré que « Le Wise a été manipulé par des politiques de mauvais goût, d’où le quiproquo. Personne ne doit au Wise sur ce projet. Je ne t’ai pas soutiré de l’argent et personne ne te doit ». Ce sont donc 36 millions que l’artiste aurait reçu en quatre tranches. Don Alias qui est dans l’Entertainment depuis plus de vingt ans déjà s’est vu quelque peu bafoué par cette affaire dont il tient à rappeler qu’elle est culturelle et non politique. En 2014, il a été contacté pour réaliser le projet « Mon Gabon », et avec son équipe il avait désigné l’artiste Le Wise pour accompagner la réalisation des neuf (9) vidéos pour les neuf provinces du Gabon. Le projet a englouti des dizaines de millions de FCFA pour les moyens techniques modernes.

Aujourd’hui, Lloyd Labouba se dit prêt à tourner la page dans le cadre d’un consensus trouvé avec l’artiste qui stipule entre autres que Le Wise arrête ses revendications et accusations en ligne, qu’il dise « la vérité » aux Gabonais, et qu’il reprenne à travailler sur les projets qui le lient encore au label One Musik. En échange, il devrait recevoir certaines commodités socioéconomiques visant à ramener la sérénité entre toutes les parties. En attendant la sortie publique de l’artiste, on peut déjà penser que le conflit n’est plus près de produire des étincelles sur internet, véritables choux gras pour les internautes, surtout les activistes politiques de l’opposition.

Dorian ONDO

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?